Les grands claquettistes

BILL ROBINSON:1878-1949

Dès 1905, ce précurseur des Claquettes se produit dans des cabarets à Chicago puis à New-York, ses principaux spectateurs étant noirs. A l'époque cette danse est totalement nouvelle et sa popularité est-elle que l'industrie du cinéma va commencer à s'intéresser à Bill Robinson. Ainsi le producteur Darryl F Zanuck l'invitera à Hollywood pour le faire figurer dans des films dont les plus connus : "The Littlest Colonel", "The Littlest Rebel In Old Kentucky", aux côtés de l'enfant star Shirley Templ. Il se fera par la suite connaitre pour son invention de "la danse de l'escalier" qui consiste à faire des Claquettes sur quelques marches en avant et à reculons .

 In old Kentucky Bill Robinson & Shirley temple

☂ FRED ASTAIR:1889-1987

Frederik Austerlitz est fils d'immigrés Australiens. En 1905 la famille s'installe à New-York dans l'espoir de voir décoller la carrière d'Adéle, sa soeur aînée. Devenu Astair, le frère & la soeur enchaînent les contrats douteux jusqu'en 1917 où un agent les remarque. Leur spectacle va rencontrer un franc succès. En 1920 après le mariage d'Adéle, Frederik Astair commence sa carrière solo et se fait un nom à travers différentes comédies musicales. En 1933 "Ly down to Rio" le fait apparaître aux côtés de Ginger Rogers, c'est le début d'un couple mythique. A partir des années cinquante, il se diversifie: films, comédies musicales, théâtre, émissions... L'artiste est complet et son succès est incroyable. Malgré tout, il réussi à consacrer la plus grande partie de son temps à sa famille. Celui-ci s'éteindra des suites d'une pneumonie en 1987.

Fred Astair aux côtés de Ginger Rogers  

GINGER ROGERS:1911-1995

Partenaire époustouflante de Fred Astair, Ginger a marqué son emprunte dans les plus belles comédies musicales, faisant d'elle la renommée d'Hollywood dans ce genre. Son swing séduit la Paramount qui lui offre rapidement un contrat pour Broadway. Elle tournera alors son premier film "Young Man of Manhattan" puis "Flying Down to Rio" où elle formera avec Fred Astair un duo pétillant. Le public en redemande et sera servi à travers "Gay divorcée", "Shall We Dance ?", "Top Hat" et bien d'autres. Pourtant Ginger vit un enfer; elle n'aime pas son parfait partenaire et tente donc sa carrière solo en tournant d'autres films dont "Vivacious Lady". Mais le succès manque. Cependant, elle obtient un oscar pour "Kitty Foyle" en 1940. Broadway l'acclame dans "Hello Dolly" qui restera longtemps à l'affiche. Après divers shows télévisés, elle se retire définitivement de la scène en 1969 et publie ses mémoires, jusqu'à ce qu'une congestion pulmonaire l'emporte à 85 ans.

 

Gingers Rogers & Fred Astair

ELEANOR POWELL:1912-1982

Dans ses débuts de danseuse, Eleanor Powell n'était seulement âgée de onze ans. Elle fut remarquée par le producteur Gus Edwards, qui deux ans plus tard l'engagea sur la scène du Ritz Grill où elle se produit alors chaque été durant trois ans. Décidée à faire de la danse sa profession, en 1929 elle part pour New York et prend des cours de Claquettes avec Jack Donahue. Six mois plus tard, la jeune fille est à Broadway, à l'affiche des comédies musicales comme "Follow Thru". Eleanor Powell se marie le 24 octobre 1943 avec l'acteur Glenn Ford et divorce le 23 novembre 1959. Ils eurent un enfant, l'acteur Peter Ford, né le 5 février 1945. Cette même année elle divorcera. Ensuite elle ouvre une boîte de nuit très médiatisé et fait plusieurs apparitions à la télévision dans des émissions tel que "The Ed Sullivan Show" et "The Hollywood Palace". Elle connu la mort à 69 ans à la suite d'un cancer. 

Esther Williams, dans son autobiographie, "The Million Dollar Mermaid", écrit être touché en regardant Eleanor répéter jusqu'à ce que ses pieds soient ensanglantés, pour une brève apparition aussi parfaite que possible.

 

GENE KELLY:1912-1996

En 1938, Gene tente sa chance à Broadway avec "Leave it to me", mais le succès arrive avec "The time of your life" de William Saroyan. Il rencontre par la suite Besty Blair, une jeune danseuse de 16 ans. En 1940 il est la star de " Pal Joey". Le spectacle est une réussite et le producteur lui offre un contrat, mais ne pouvant pas partir sans Besty, ils décident de se marier à Philadelphie en 1941. Le premier film de Gene Kelly est " For me and My Gal". Il s'installe alors à Hollywood avec sa compagne qui donna naissance en 1942 à leur fille Kerry. Deux ans après il se retrouve à jouer dans une comédie musicale de la MGM "Cover Girl". Ce film est un franc succès, et marque les débuts de Gene Kelly en tant que chorégraphe. La MGM, réalisant le talent immense de l'artiste le place dans le film de la compagnie "Escale à Hollywood". Gene est nominé aux Academy Award en tant que meilleur acteur. Malgré son immense popularité, il s'engage dans la Navy pour servir sa partie jusqu'en 1946. Il revient sur les devants de la scène avec "Chantons sous la pluie", cette comédie restant l'une dès plus grandes comédies musicales Américaine. Cependant la fin des années 50 est difficile pour Gene: il divorce après 15 ans de mariage avec Besty et ses relations avec MGM se dégradent. En 1960, il se marie avec Jeannine Coyne, avec qui il eut deux enfants: Timothy ( 1962 ) et Bridget ( 1965 ), mais celle-ci meurt en 1973 d'un cancer. Gene assure donc son rôle de père et n'accepte plus de travail l'éloignant de ses enfants. En 1982, Gene reçut les honneurs de Kennedy Center, puis en 1985, une récompense de "L'American Film Institute" pour sa carrière. En 1990, il se marie avec l'écrivaine Patricia Ward. II consacre les dernières années de sa vie à l'écriture de son autobiographie. Il décède en 1996 d'une série d'infarctus.

 

I'm singing in the rain . Gene Kelly


  NICHOLAS BROTHERS: Fayard Nicholas (1914–2006) et Harold Nicholas (1921–2000)

Les Nicholas Brothers étaient de célèbres danseurs de Claquettes noir-américains. Les deux frères Fayard Nicholas et Harold Nicholas  possédaient une technique hors du commun et acrobatique de surcroit, un sens artistique des plus développé et un don pour l'innovation. Ils sont considérés par beaucoup comme les meilleurs danseurs de Claquettes de leur génération. Ils débutent leurs carrières dans les années 30 et continuent à se produire sur scène, à la télévision et au cinéma jusque dans les années 90. Ils sont devenus les stars du célèbre Cotton Club de Harlem en 1932, Harold n'avait alors que 11 ans et Fayard 18. Ils étaient alors les seuls noirs américains à être autorisés à se mélanger avec les patrons blancs. Dans ce mélange grisant de Claquettes, de ballets et d'acrobaties, ils jouissaient d'une popularité et d'une influence auprès des autres danseurs que personne ne put égaler.


GREGORY HINES:1946-2003


Grand danseur de Claquettes, il avait notamment remporté un Tony Award, prix récompensant les meilleures comédies musicales et pièces de théâtre américaines, pour la comédie musicale "Jelly's Last Jam".
Né à New York en 1946, Gregory Hines avait commencé la danse dès l'âge de trois ans. Il se fait un nom dans le monde entier en 1984 pour son rôle dans "Cotton Club". Gregory apparut également dans des films comme "Soleil de nuit" (1985) de Mikhaïl Baryshnikov ou encore dans la comédie "Deux flics à Chicago" (1986), dans laquelle il interprétait le rôle du policier noir aux côtés de Billy Crystal.
Une de ses dernières apparitions au cinéma remonte à 1999 pour un petit rôle dans le film à sketches "Ce que je sais d'elle... d'un simple regard" aux côtés de Cameron Diaz.
A la télévision, il avait sa propre série, "The Gregory Hines Show" diffusée sur la chaîne CBS et apparaissait régulièrement dans la série "Will et Grace". Le comédien, chorégraphe et danseur décéda à Los Angeles, à l'âge de 57 ans .



MICHAEL FLATLEY:1958 -

Né à Chicago d'une famille immigrante irlandaise, Michael commence la danse très tôt soutenu par sa grand-mère, elle-même ancienne championne de danse. Il deviendra le premier Américain à avoir remporté les championnats du monde de danse Irlandaise et poursuivra son parcours glorieux en accumulant plus de 120 prix. La "National Geograhic Society" lui décerne le titre de "Trésor vivant". De plus il entre dans le livre Guiness des records pour sa rapidité en comptabilisant 35 pas de Claquette différents en une seconde. Mais c'est avec la troupe de Riverdance qu'il se fait connaître du grand public, notamment lors du concours de l'Eurovision de 1994. Après avoir prix ses distances avec la troupe pour des raisons diverses, il créera et mettra en scène Lord of the Dance qui sera présenté en 1996 à Dublin. Le succès sera total; on estime la recette à plus de 250 millions de livres Sterling.
En 1997, la troupe fera une apparition exceptionnelle lors de la cérémonie des Oscars et fera sensation devant les plus grands noms du show business. Le 25 juillet 1998, Michael organise une représentation spéciale à Londres dans Hyde Park afin de clôturer la tournée de Lord of the Dance. Il y annonce la fin de sa carrière sur scène et déclare vouloir se consacrer à d'autres projets, comme la création de son premier film et l'écriture de son autobiographie.

 

SAVION GLOVER:1973 -

Cet acteur, danseur de Claquettes et chorégraphe américain est né le 19 novembre 1973 à Newark, dans le New Jersey. Etant enfant précoce, il commence la batterie à l'âge de 4 ans. Après s'être inscrit au Broadway Dance Center de New York en 1982, il fera ses débuts à Broadway dans la comédie musicale "The tap dance kid". Sa carrière de danseur de Claquettes est lancée. Il débute au cinéma en 1989 dans le film "Tap". En 1990, il intègre une série de télévision "Sesame Street" et va y rester jusqu'en 1995. Il se fît remarquer en 1996 dans une production musicale de George C. "Wolfe Bring in 'da Noise/Bring in 'da Funk" et aussi dans le film "Bamboozled" de Spike Lee. En 2006, il fut considéré comme le danseur de référence lors de la réalisation du film d'animation "Happy feet" de George Miller.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site