Hair

 

 

  • Hair est une comédie musicale Rock des années 70. Elle a été crée par James Rado, Gerome Ragni et Galt MacDermot en 1967 à Broadway. Elle a été jouée pour la toute première fois dans ce même lieu en 1968. Celle-ci sera jouée durant 4 ans avant d'être jouée à Londres puis à Paris le 30 mai 1969.

 

  • En 1964, les acteurs James Rado et Gerome Ragni font connaissance en jouant dans une même pièce Hang Down Your Head and Die. Ils se mettent à imaginer "a kind of pop rock", c'est à dire un style de pop rock. Ainsi, ils vont ensemble concevoir des personnages essentiellement tirés de la rue, un récit, des textes, des dialogues et des paroles. La recherche du compositeur va prendre du temps, avant de trouver le canadien Galt MacDermot, titulaire d'un Grammy Award. Cest grâce à lui, qu'on retrouve la musique bantoue, proche du Rock dans Hair, le bantoue étant une musique des ethnies africaines. Cependant, aucun producteur ne s'intéresse au projet. Puis ils décrochent l'inauguration d'un lieu tout neuf. La salle va leur être confiée durant six semaines, ce qui va leur permettre de rencontrer un premier succès. Puis Michael Butler, achète les droits et installe la troupe dans la Cheetah Discothèque plus proche de Broadway. La question de la nudité ne se pose pas encore. Le succès augmentant, ils vont songer à une meilleure salle, mais le trio exige de tout améliorer: production, et encore une fois le texte. C'est le metteur en scène Tom O'Horgan qui est choisi puisqu'il est réputé pour réaliser du théâtre expérimental et à recours à la nudité. Il l'introduira donc dans Hair, ce qui va surprendre le public. Cela provoquera la protestation de l'armée du Salut en 1969, qui ont décidé d'interrompre le spectacle.
  • Deux jours avant le 1er mai 1968, le succès est colossal: Hair va durer 1750 représentation suivies de 1997 à Londres. Cette icône de la protestation rapportera jusqu'à un million de dollars par jour, toutes versions confondues dans le monde, plus les droits d'auteurs de 300 enregistrements différents. Cependant Hair sera peu primé, elle recevra un Grammy Award, un David Di Donatello Award et un Gold Album 1968. Elle sera même poursuivit en justice à Boston et Cattanooga. Hair connait un succès planétaire malgré des scandales puisqu'elle est considérée comme contestataire, libertaire et antipatriotique. Elle fera le tour du monde, sauf par exemple en Afrique, et au sud après la fin de l'apartheid. Hair aura connue une véritable carrière sauf paradoxalement aux Etats-Unis. Puis, après avoir été traduite, elle connu un veéitable succès en France. En effet, la version française a été considérée par le New York Times, comme la meilleure, la plus festive et la plus hippie. Puis en 2009, Hair fait son comeback à Broadway. Le spectacle actuel a de même reçu le prix du Best Musical Revival
    Quant au titre, il est justifié par la désacralisation du drapeau américain, le métissage ethnique, l'emploi d'une langue crue ainsi que les tignasses. En effet, les années 60 à 70 sont des années de contestations contre le racisme, la guerre, mené par le mouvement hippie. Le recours au titre fut l'idée de génie, en tant que symbole d'une irréversible révolution. 

 

Représentation de la comédie HAIR lors de son comeback en 2009.

  • Cette comédie musicale américaine est un produit de la culture hippie et de la révolution sexuelle des années 60. En effet, la contre-culture hippie faisant l'apologie de la drogue et refusant l'enrôlement au Viêtnam restent anecdotiques par rapport à la révolution des moeurs du XXème siècle. Ce mouvement de masse prônant la liberté individuelle, l'élévation spirituelle, et la lutte contre les conflits armés est une contre-culture. En effet, elle rejette les règles de la société, comme par exemple la société de consommation.
  • Le mouvement hippie est né dans un contexte de contestation et de refus de l'ordre établi. Ils rejettent cette soumission au pouvoir comme par exemple lors des manifestations contre la guerre du Viêtnam. Certaines chansons comme Let the sunshine in, sont devenues des hymnes de mouvements pacifistes contre la guerre du  Vietnam. Ces paroles sont inspirées de la théorie de New Age comme par exemple Aquarius. Le "Nouvel âge" est une idéologie née dans les années 1960 en Californie, dont le courant "hippie" en a exhibé les utopies. Le New Age a tendance à rassembler sous un même label tout ce qui a la prétention de fonder un "homme nouveau", à défaut d'un nouveau monde. De nombreuses expressions comme "Peace and love", "Flower power" ou encore "Make love, not war" issu de la guerre du Viêtnam, expriment l'idée du pacifisme hippie des années 60. L'ensemble de ces expressions cherchaient à traduire une opposition à la guerre et à la violence en général.
  • La guerre hippie réplique aussi par des provocations où l'amour est roi. En Grande-Bretagne, considéré comme très tolérante, Hair scelle par là, la fin de la censure des spectacles. On va même jusqu'à chanter "Sodomy", on y prône l'homosexualité, l'amour libre. En effet, Claude, un des personnages pirncipaux s'appelle Bukowski, qui est le nom de Charles Bukowski, un ivrogne, un obsédé sexuel. Il  écrivit entre autres les "Contes et Nouveaux Contes de la folie ordinaire" traitant des pratiques sexuelles. Jusqu'à cette époque, la sexualité est encore taboue. La culture hippie revendique ainsi la liberté sexuelle, ce qui permettra de créer un idéal de vie ainsi centré sur la liberté, sur la sexualité et sur la musique. On retrouve donc tout cela, dans la comédie Hair.
  •  Hair a aussi un aspect écologique puisque le mouvement hippie cherche à fuir la société de consommation en intégrant des valeurs écologiques. Les origines de ce mouvement écologique apparaissent dans la contre-culture des années 60. En effet, après les premières manifestions pacifiques contre la pollution en 1968 à San Francisco, et leur répression, de nombreux hippies rejoignirent des communautés rurales. Ce retour à la terre amenait l'idée d'un plus grand respect de la planète. Ils incluèrent donc des produits bios, l'utilisation d'énergie renouvelable ainsi que le recyclage. Des guides furent même créés, qui décrivaient les techniques pour tout faire soi-même en privilégiant la récupération et les moyens non polluants. Selon Timothy Leary, un écrivain et psychologue américain, les hippies sont à l'origine du mouvement écologique dans le monde.

 

  • Dans Hair, la trame du récit et ses mots reprennent Shakespeare, par exemple dans Let the sunshine in on retrouve des vers entiers de Roméo et Juliette. Quand à la musique, elle relève de l'opérette américaine avec du pop. On parle parfois à propos de Hair, de révolution musicale à Broadway.

Hair est avant tout le reflet d'un phénomène de société qui annonça 1968.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site